Aperçu des sections

  • L' enseignement interactif

    Des élèves qui votent et débattent durant les cours

    Lors d'un cours magistral, il est toujours difficile d'avoir une idée claire en temps réel de ce que comprennent ou non les étudiants. De plus, les enseignants aimeraient bien souvent interagir avec chacun d'entre eux pour les aider

    L'enseignement interactif consiste à créer, durant les cours, des temps de débats et d'échanges entre étudiants et avec l'enseignant afin d'améliorer chez les élèves la compréhension du contenu du cours et de permettre à l'enseignant de savoir ce qu'ils ont compris. 

    Christian Bellavia / Divergence - pour Le Monde

    Nos étudiants en plein débat (photo : Christian Bellavia/ Divergence pour Le Monde)

    Comment ça marche ? L'exemple de la méthode du "Peer Instruction"

    Lorsqu’un concept difficile est abordé durant le cours, l’enseignant pose une question à choix multiples aux étudiants qui répondent tout d'abord individuellement et anonymement à l’aide d’un dispositif de vote (tel qu'un boitier réponse ou un smartphone). L’enseignant dispose alors de l'histogramme des réponses. Lorsque l'enseignant l'estime nécessaire (par exemple lorsque les avis des élèves diffèrent), il demande aux étudiants d'argumenter avec leurs voisins pour trouver la bonne réponse. Après 2 minutes de discussion dans l'amphi, les étudiants revotent et l'enseignant reçoit le nouvel histogramme des réponses.

    On observe alors en général une nette amélioration du score. L'enseignant commente alors les différentes propositions, explique si besoin la bonne réponse et poursuit son cours. Cette séquence est répétée plusieurs fois pendant un cours.

    Principe de l'enseignement interactif

    D'autres types de visualisation des réponses peuvent être envisagés, comme par exemple l'apparition d'un nuage mot pour une question ouverte. Le dispositif de vote peut aussi être utilisé pour l'évaluation des étudiants au début ou à la fin du cours.

    • Ce que cela donne "en vrai"

      Voici des vidéos de présentation de la méthode, des extraits de cours et des interviews d'élèves et d'étudiants.

    • Le matériel

      Le choix du matériel pour réaliser des sondages pendant un cours est très ouvert et dépend de la politique de chaque l'établissement.

      Certains ont fait le choix de distribuer des boitiers de vote spécialisés, a priori plus facile à déployer.

      D'autres établissements ont préféré utiliser l'infrastructure WiFi et les smartphones des étudiants. Une application intégrée aux LMS des établissements (Logiciel Moodle) est alors disponible pour assurer la gestion du vote (voir Projet ACTIFS : technologies) sur smartphone, tablet ou PC. Ce dernier cas offre une importante richesse de type de question à poser et nombreuses autres possibilités d'utiliser les équipements numériques pendant les cours (p.ex., nuages de tags dynamique ou tout autre application Web utile dans ce contexte).

      Pour connaitre le choix des établissements, prenez contact avec la personne relais ci-dessus.

      • Quelles questions poser et combien ?

        Quelles questions ?

        L'efficacité de la méthode pédagogique repose en grande partie sur la qualité des questions posées. Un bon point de départ est de partir de questions déjà écrites et qui ont fait leurs preuves dans un domaine proche de votre enseignement. La page Ressources Pédagogiques propose des exemples de questions dans différentes disciplines.

        Combien de questions ?

        Dans l'idéal, nous conseillons de poser au moins 2 questions sur chaque concept important exposé en cours, avec le cycle suivant : 10 min de présentation sur un concept puis 2 questions sur ce concept avec débats si nécessaire et explications après chaque question. Et ainsi de suite. Cependant le plus important est de commencer à tester cette méthode. Donc pour une première fois, ne vous mettez pas la pression et essayez avec un premier jeu de questions, même si elles ne sont pas parfaites, ni en quantité suffisante. Cela vous permettra de voir ce qu'il en est. Ensuite, allez en discuter avec des collègues qui ont déjà testé ou les conseillers pédagogiques et personnes relais de votre établissement.

        • Les personnes ressources de votre établissement

          Si vous êtes intéressé par mettre en pratique cette méthode dans votre établissement, contactez la personne relais de votre établissement. Celle-ci pourra vous indiquer la procédure à suivre pour l'utilisation du matériel, vous donner des conseils pédagogiques, et vous indiquer la liste des autres enseignants de votre établissement qui ont déjà mis en pratique cette méthode.

          Voici les contacts :

          • Des articles de recherche

            L'utilisation des dispositifs de vote en cours, en particulier avec la méthode du peer instruction, a été largement étudiée dans différents contextes universitaires. Voici quelques articles qui synthétisent les principaux résultats, en particulier sur l'apprentissage.