Interview de Laetitia Brichese, enseignante en biologie

Bonjour Laetitia, et merci de prendre le temps pour répondre à toutes mes questions.

Bonjour Jean-François.


Laetitia, quelle(s) matière(s) enseignes-tu et à quel(s) niveau(x) ?

La Biologie Cellulaire à des L3 de 3 mentions de licence différentes (Biochimie Biologie Moléculaire, Bioingénierie, Biologie Cellulaire et Physiologie)


Depuis combien de temps fais-tu voter et débattre tes étudiants dans tes cours ?

Depuis cette année !


Est-ce qu'il y a une ou plusieurs questions que tu apprécies particulièrement et si oui pourquoi ?

Je me rends compte que j’apprécie tous les types de questions que je leur pose : description de résultats, interprétation, synthèse, questions de connaissances, questions techniques, … !
De temps en temps, j’aimais bien aussi poser une « question piège » où toutes les réponses étaient possibles. C’était intéressant de les voir discuter et réfléchir pour savoir quelle réponse était la bonne :)


Est-ce que tu fais voter et débattre tes étudiants à chaque cours ?

Oui à chaque séance de cours/TD. J’ai 1 séance par semaine sur 10 semaines.


Sur un cours d'une heure, tu poses environ combien de questions ?

Pour 2 heures de TD, je prépare entre 8 et 12 questions. C’est variable et ça dépend si je pose ou non des questions de pré-test (début de séance, sans donner la réponse) puis post-test (fin de séance, après le TD, pour voir le bénéfice de la séance).


Et ils débattent à chaque fois ?

Non, seules 2-4 questions maximum sont soumises au débat soit avant le vote (vote unique), soit après un 1er vote (et avant un 2nd vote).


Au niveau de la construction de ton cours, j'imagine que tu avais déjà un support. Comment as-tu fait pour savoir où insérer des questions ?

Effectivement, j’ai un poly de TD qui regroupe des exercices types/des anciens sujets d’examen. J’ai aussi une correction personnelle de chaque TD avec le fil rouge, les points de rappel ou importants à souligner, le détail de chaque réponse.
J’ai maintenant du recul sur cet enseignement que j’assure depuis 10 ans à chaque semestre. En suivant l’énoncé/le sujet, l’insertion des questions a été assez naturelle. J’ai essayé de poser des questions-boitiers sur les points qui peuvent poser des difficultés, des problèmes de vocabulaire ou qui demandent de la réflexion/une démarche expérimentale pas forcément évidente à acquérir tant qu’on n’est pas passé en laboratoire.


Tu passes combien de temps à préparer autant de questions ?

Pour un TD de 2 heures, il me faut 2-3 heures pour créer et insérer les questions.

Et cela ne te prend pas trop de temps en cours  ? Tu arrives à en faire autant qu'avant ?

L'utilisation des boitiers prend effectivement du temps durant la séance. J'ai parfois du faire des choix sur le contenu traité (ou le  niveau de détail de l'explication donnée). Cela étant, grosso modo, je traite autant de contenu qu'avant mais différemment.


Et au contrôle, tu as des questions qui ressemblent à celles que tu poses en cours ?

Les sujets de TD sont des sujets type sujets d’examen donc les questions que je pose sont des questions classiques qu’ils peuvent avoir. C’était important pour moi que les étudiants s’auto-évaluent/ qu’ils aient des questions formatives du même genre que les questions sommatives.


La première fois que tu as présenté la méthode aux étudiants, ils ont réagi comment ? Ils ont joué le jeu ?

Ils ont été enthousiastes. Le fait de préciser qu’ils sont un groupe test/« cobayes » ne semble pas leur avoir posé du tout de problème.
Oui, ils ont joué le jeu et, je rajouterais même qu’ils se sont pris au jeu ! Ils sont 38 inscrits dans le groupe de TD et ils étaient même 40 à venir à toutes mes séances, sans évaporation au cours du semestre !


Est-ce que tu rencontres des difficultés particulières dans l'utilisation de cette méthode ?

Arriver à concilier, la gestion du temps et le contenu à faire passer ; tout en laissant du temps de réflexion et/ou de discussion. Et aussi un problème très pratique : le transport des boitiers.


Si tu avais 1 conseil à donner à quelqu'un qui souhaite s'y mettre, ça serait quoi ?

- 1 conseil positif : A essayer absolument car ça dynamise beaucoup l’enseignement. J’ai vraiment pris du plaisir dans ces séances interactives, d’autant que ce sont des enseignements que je fais depuis un petit moment. Ca m’a permis de de renouveler/ de faire évoluer mes pratiques pédagogiques. Le boitier de vote est un nouvel outil intéressant, pour l’étudiant comme pour l’enseignant.
- 1 mise en garde : ça demande du temps pour bien réfléchir les questions de façon à ce qu’elles s’insèrent dans le scénario pédagogique ; ça peut même demander de complètement repenser le cours.


Merci Laetitia et je te dis à bientôt.

De rien Jean-François et à bientôt.

Modifié le: vendredi 25 novembre 2016, 15:39